lundi 20 novembre 2017

Isabelle Aubret - Le monde chante (1984)


1984
(Meys / Pathé Marconi / EMI)
rip 33t 320k
Dans la présentation de l’excellent album de Mannick je parlais de sa jolie voix et de l’intensité de l’interprétation. J’y faisais un parallèle avec Isabelle Aubret, notamment. Toutes deux ont cette pureté et cette vérité qui sont trop rares, là où bien des interprètes chantent comme si les textes et les mélodies sur lesquels ils reposent ne les concernaient pas. Chanter juste est une chose, mais vivre les chansons en partageant les émotions en est une autre.
Isabelle Aubret à travers ce disque donne une nouvelle fois à entendre cela. Au travers des ambiances assez variées, sans qu’on y perde en cohérence. Sur les trois premiers titres nous sommes sur le style qui a fait son succès, mais « Joachim », tout est dans le titre, nous emmène soudainement au Brésil. La chanson amène du soleil, ce qui permet de repartir avec un « Et maman nous disait » tendre, malgré un texte pas si léger que ça. « Berceuse à 'tit Louis », montre également une autre facette, avec une orchestration moderne un peu jazzy. 
Même principe en face B, où il faut attendre le magnifique « Saint-Paul-de-Vence » pour découvrir un rythme en phase avec les 80s. Dommage qu’elle n’ait pas plus exploré ce genre de chansons, car ça lui va bien. Vous en jugerez par l’extrait.
Concernant sa version de l’« Ave Maria », bon… déjà que pour moi c’est une scie, mais en plus je n’ai pas compris où elle voulait emmener cette prière, en basculant au milieu de celle-ci vers un rythme brésilien. Enfin, perso je n’ai pas été aux anges…

- Saint-Paul-de-Vence


Le monde chante dans le lien

dimanche 19 novembre 2017

NOUVEAU LIEN : Di Quinto Rocco - 45t (1980)

Di Quinto Rocco - 45t (1980)
Sortez les klinesques... 😭

The Electronic's - Hot Succès (1973)


1973
(RJ)
rip 33t 320k
Ce disque à déjà fait causer, il y a quelques années, ailleurs... En effet, plus je l'écoute, plus j'ai le sentiment que la voix masculine sur "La maladie d'amour", "L'amour en France", "Un chant d'amour, un chant d'été" et "Manhattan" est celle de Jean-Michel Caradec. Comme personne n'a pu me confirmer que c'était lui, ni infirmer, le mystère reste entier... Pour moi, la voix, les intonations sont identiques. En plus en 1973, sa carrière n'avait pas encore décollé ("Ma petite fille de rêve", son premier succès, est paru en 1974). L'album de 1972 n'ayant pas marché.
Sinon, cet album est typique d'un bon orchestre de bal. Les chanteurs et chanteuses s'approchent des originaux sans les caricaturer. Et musicalement, c'est nickel. Un manque de surprises ?... Oui, un peu néanmoins à mon goût.
PS : En cadeau avec ce rip un feu de bois est offert. Le charme du Jo Bolais ancien… Je parle du rip en disant ancien ;)

- Manhattan


Le lien à la douzaine de tubes bouillants

samedi 18 novembre 2017

Bobby Moore - 45t (1975)

1975
(Scepter / Vogue)
rip 45t 320k
Contrairement à ce qui est indiqué sur le disque (part.1 et part.2), la face A est en fait la version 45t (3mn18) et la face B est la version maxi (5mn47). Le distributeur pour la France, Vogue, ne savait pas encore ce qu’était un maxi en 1975. Il avait fait de même avec le 45t de 1976, que vous pouvez encore découvrir ici, en même temps qu’une rapide bio :
« (Call me your) Anything Man » est plus langoureux, reprenant à son compte le rythme de « Rock Your Baby » de George McCrae. La voix étant similaire à la base. Bon, sans être mauvaise, loin de là, la chanson de Bobby Moore n’a pas le brio du tube de McCrae. Elle se laisse toutefois agréablement écouter, et plaira sûrement aux amateurs du genre.

A) (Call me your) Anything Man - part.1

B) (Call me your) Anything Man - part.2

lien de secours

vendredi 17 novembre 2017

NOUVEAU LIEN : V.A. Daydream (en 20 versions)

V.A. Daydream (en 20 versions)
Le nouveau lien qui laisse rêveur... 😌

Bono - 45t (1982)


1982
(CBS)
rip 45t 320k
(merci Rennes Man)
La face A est un inédit hors album. La face B étant sur son second album.
Bono aurait commencé dans un groupe punk nommé Smiler. Un 45t étant paru en 1977 sur un petit label parisien.
Aujourd’hui il serait régisseur, mais je n’ai pas trouvé plus d’infos concernant sa période chanteur. A part ce qui est inscrit au dos de la pochette, où on constate qu’il était bien entouré.
« Des yeux d'étrangers » est plus abordable que « Phonie », style new wave assez underground. J’en déduis que la face A a été demandé par le label qui, si l’album à la couleur de la face B, devait se dire qu’il aurait bien du mal à vendre ce chanteur !
Apparemment ses disques n’ont pas été réédité. Bon, je ne suis pas sûr que des millions de personnes se précipiteraient dessus, mais ils méritent d’être redécouvert. Bono ayant une personnalité, un son. Et c’est déjà beaucoup. 

A) Des yeux d'étrangers (J.C. Bonneau)

B) Phonie (J.C. Bonneau)


lien de secours

jeudi 16 novembre 2017

NOUVEAU LIEN : Daniel Guichard - 45t (1977)

Daniel Guichard - 45t (1977)
Ce nouveau lien il n'est pas joli... il est mieux que ça  😀

Bernard Meulien - Gaston Couté (double album 1978)


1978
(Lyrion Music)
rip double 33t 320k
Les notes de pochettes sont tellement pertinentes que je me dispenserai d’en rajouter. J’ai fait comme j’ai pu pour prendre les photos. Le résultat n’est pas terrible mais c’est lisible.
Les quatre faces sont livrées telles quelles car ce n’est pas un album classique de chansons ou de textes, mais plus un concept créé pour la scène. A écouter donc dans son ensemble, de préférence.
Comme pour le précédent disque, proposé il y a quelques jours, impossible de rester indifférent. Toutefois il faut d’évidence être sensible à la poésie engagée de Couté et ne pas être rebuté par l’accent du terroir :) 

- Grand’mère gâteau


Le lien qui voit double

mercredi 15 novembre 2017

NOUVEAU LIEN : Kelly Gordon - 45t (1970)

Kelly Gordon - 45t (1970)
Ce disque intense méritait un retour 😀

Beckie Bell - 45t (1980)

1980
(Trema)
rip 45t 320k
(merci Doc)
Beckie Bell est une choriste ayant travaillé avec des artistes aussi divers que Michel Sardou, Stephan Eicher, Bill Deraime, J.J. Goldman, Duran Duran, etc… Régulièrement associé aux incontournables Carole Fredericks, Yvonne Jones et Joniece Jamison.
En solo, comme souvent avec les disques de choristes, les chansons sont un cran, voir plusieurs, en dessous de celles des vedettes. Vocalement, rien à redire, mais comme ici, la face A est juste sympathique. Manque de temps, de moyen sûrement, car « Johnnie's Home », un reggae dans le style de Peter Tosh, avait du potentiel.
« In The Right Place », est un funk peu inspiré qui je trouve mouline à vide.
Les titres ont été écrit avec Jacob Desvarieux de Kassav. Groupe avec qui elle travaillera  de nombreuses fois.
A noter que sur l’album dont sont extraits ces deux titres, on retrouve Patrick Cowley qui s’éclate comme un fou sur « Super Queen », avec des sons venus de l’espace comme il avait le secret.

A) Johnnie's Home (R. Bell / J. Desvarieux)

B) In The Right Place (R. Bell / J. Desvarieux)

lien de secours

mardi 14 novembre 2017

NOUVEAU LIEN : Raymonde et les moutards - 45t (1983)

Raymonde et les moutards - 45t (1983)
Apparement "Y'en a pas marre" pour tout le monde ! 😆

Angélique & Photis Ionatis (1975)


1975
(Polydor)
rip 33t 320k
(merci Gaby)
Moins porté sur le folklore grec, cet album est certainement plus accessible que le premier proposé il y a quelques jours. Mais on y perd le charme exotique, et je le trouve du coup plus mélancolique et un peu linéaire. Il est néanmoins agréable et le duo garde par l’interprétation ce qui le rend unique. Difficile de ce fait de détacher une chanson plus qu’une autre.

A1 Il faut que je te dise

A2 Ici au nord
A3 Le dernier loup
A4 Crépuscule
A5 Prends ton courage et continue
B1 Il était poète
B2 Petites filles et bonhommes gris
B3 Poudre de perlinpinpin
B4 Au poète classique
B5 Zugudu
B6 Anniversaire

Il faut que je te dise… le lien